Rebecq : les fonctionnaires de la Région Wallonne refusent l'installation de deux éoliennes

Les fonctionnaires refusent l’installation de deux éoliennes#

Source: DH 18-07-2021

Arriverait-on bientôt à la fin de cette saga autour de l’installation de deux éoliennes sur un terrain situé à Rebecq, de part et d’autre du Chemin Gallet. Ça y ressemble en tout cas.

Depuis des mois, pour ne pas dire des années, plusieurs riverains se battent contre ce projet de deux mâts pensé par la société Engie. Si le projet a été revu à la baisse il y a quelques semaines, avec, notamment, une éolienne en moins, le projet récolte malgré tout tous les suffrages contre lui. Récemment, ce sont les autorités communales qui se sont positionnées de manière négative.

Des édiles qui ont été confortés dans leur idée par les fonctionnaires technique et délégué de la Région qui viennent, eux aussi, de refuser l’installation de ces deux éoliennes. Bien évidemment, les riverains se réjouissent qu’après plus de deux ans de mobilisation contre ce projet, leurs préoccupations et analyses ont été partagées par les instances décisionnelles de la Région wallonne. Selon Caroline De Vos, une riveraine qui se bat depuis le début contre ce projet, ce qui frappe le plus dans ce dossier, c’est la quasi-unanimité de tous les acteurs concernés et instances consultées ainsi que la consistance de leurs arguments.

Et parmi les arguments avancés par les fonctionnaires, on retiendra, notamment, que l’étude des incidences environnementales a été jugée lacunaire sur plusieurs caractéristiques précises du site (présence d’espèces protégées, proximité d’exploitations agricoles) ou encore le trop grand impact paysager du projet au vu des particularités du site.

Pour rappel, à Rebecq, 909 courriers de réclamation ont été reçus par l’autorité communale durant l’enquête publique. Clap de fin donc pour ce projet ? Peut-être même si Engie dispose encore de quelques jours pour intenter un recours auprès des ministres compétents contre ce refus.