Infrasons lettre ouverte aux ministres

Les infrasons : une nuisance sous-estimées ?#

L’asbl VENT DE RAISON - WIND MET REDELIJKHEID a fait parvenir aux ministres F. VANDENBROECKE, MORREALE et BEKE une lettre ouverte sur les risques pour la santé des infrasons générés par les éoliennes.

Les infrasons sont des ondes sonores à très basse fréquence (moins de 20 Hz), inaudibles pour l’oreille humaine, mais auxquelles le corps humain réagit.

En résumé, les effets suspectés des infrasons sont le stress, l’insomnie, les acouphènes, de la fatigue généralisée, des nausées, des vertiges, des attaques de panique, des pathologies cardiaques, de la dépression.

Effet nocebo#

Dans un souci d’objectivité quant à l’impact suspecté des infrasons, nous vous invitons à lire une contre-argumentation développée dans le rapport publié par Bernard Deboyser, ingénieur polytechnicien et consultant en énergie et mobilité durable.

Ce rapport est, il est vrai, publié par un militant des énergies nouvelles. À vous de faire la part des choses.

Mais toutes les nombreuses études conduites sous la direction d’autorités publiques que l’on peut considérer comme « sérieuses » (organisations gouvernementales, universités, académies de médecine, … ) concluent à l’innocuité pour la santé des infrasons produits par les éoliennes

(…)

Les effets nocebo sont des symptômes néfastes provoqués par des informations négatives. Ainsi, si, lors d’une étude médicale, on communique la liste des effets indésirables d’un traitement aux participants, certains d’entre eux souffriront précisément de ces effets, sans savoir qu’on ne leur a pas administré le véritable traitement. Dans les effets nocebo comme placebo, c’est le psychisme des patients qui est impliqué et qui est à l’origine des effets perçus.